Loin

Eastman Loin

Sidi Larbi Cherkaoui a créé "Loin" pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève.

Cette pièce a donné lieu à un carrefour où se croisent de nombreuses différences, où s'effacent les distances.

Die Rozenkranzsonaten, de Heinrich Ignaz Biber Franz, une composition qui date du XVIIe siècle, interagit avec les mouvements contemporains chorégraphiés par Sidi Larbi Cherkaoui et son assistant Nicolas Vladyslav. Les costumes d'inspiration japonaise sont signés Isabelle Lhoas. Toutes ces différences parviennent néanmoins à converger en une unité esthétique.

Loin aborde le thème de la distance. Pour se rendre de Suisse en Chine, il faut traverser tant d'autres cultures. Le choc culturel d'une tournée en Chine, les histoires stupides d’aliénation, de répugnance et de cafards contrastent avec les mouvements raffinés d'une danseuse. À la fin du spectacle, un danseur empile les corps de tous les danseurs et compose une sculpture humaine en forme de globe au sommet duquel il se dresse ensuite pour scruter le monde au-delà de l'horizon, en direction de l'avenir.

Première : 14 avril 2005, Grand Théâtre de Genève - Genève (CH)